Licence Creative Commons: Attribution (BY) + Non Modification des partages (ND)
Affichage des articles dont le libellé est Caponnettto. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Caponnettto. Afficher tous les articles

vendredi 30 septembre 2016

[Expresso] Quel conseil à un fumeur qui veut arrêter? Etude de cas des Dr Polosa & Caponnetto

Quel conseil un médecin devrait donner à un jeune fumeur hypertendu et en surpoids pour lâcher la clope? Une question abordée dans un article qui vient d'être publié dans Internal and Emergency Medecine en libre accès. Les Dr Riccardo Polosa et P Caponnetto animent le Centre de prévention et soin du tabagisme de la polyclinique universitaire de Catania, où ils intègrent le vapotage à leur arsenal d'aide. Deux papiers publiés en juin dernier dans le New England Jounal of Medecine (NEJM) avaient déjà discuté cette question. 

D'un côté, le Pr Christopher Bullen, de l'Université d'Auckland, préconise de considérer l'aide au sevrage par la vape. De l'autre, le Pr Stanton Glantz, de l'Université de Californie, estime que le vapotage n'aide pas à arrêter de fumer et recommande de décourager le patient d'essayer d'arrêter de fumer de cette manière. Le très médiatique californien s'appuie sur une meta-analyse largement critiquée pour sa faiblesse méthodologique, car elle exclut les succès à l'aide du vapotage (sic!) comme expliqué par les Pr Peter Hajek et Haiden MacRobbie dans le Lancet. La star américaine se réfère également à des études douteuses, comme celle publiée dans le Swiss Medical Weekly par le Pr G. Gmel d'Addiction Suisse.

En contraste de cette position contre l'arrêt du tabagisme à l'aide du vapotage, les deux tabacologues italiens présentent une étude de cas. Autrement dit, les raisons argumentées pour lesquelles ils conseillent le vapotage pour ce profil de fumeur.